La présidentielle aux États-Unis en images: J-48, le coronavirus au cœur de la campagne

Joe Biden
Joe Biden - Jim Watson/AFP

Joe Biden s’empare à son tour du thème du vaccin contre le coronavirus, devenu central dans la campagne de Donald Trump, engagé au pas de charge dans une course pour rattraper son retard avant l’élection du 3 novembre.

Le candidat démocrate utilise la pandémie comme le symbole le plus tragique de ce qu’il considère être l’inaptitude du président américain à gouverner.

Mardi soir, Donald Trump, lors d’une émission de télévision, dans laquelle il a de nouveau cherché à rassurer les Américains a affirmé que le coronavirus finirait par disparaître avec le temps – alors que près d’un millier d’Américains meurent encore chaque jour du virus, et que le bilan officiel va atteindre 200.000 morts dans les prochains jours, un bilan lui-même sous-estimé. « Tout va bien se passer, c’est en train de disparaître. Et cela disparaîtra encore plus vite avec les vaccins », a dit Donald Trump sur la chaîne ABC.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct