Roglic, Pogacar, Lopez: chacun est désormais à sa place au Tour de France

Photo News
Photo News

Les organisateurs avaient annoncé la couleur, l’année dernière, dans les fauteuils capitonnés du Palais des Congrès de Paris : de ce Tour 2020 particulièrement montagneux, il faudrait en retenir ce col de la Loze et personne n’a été déçu, même si, au final, les suiveurs avaient l’impression d’être à la Vuelta et pas au Tour de France, en termes de classements essentiellement.

Ce tracé prometteur laissait entendre aussi que le premier doublé depuis Chris Froome était envisageable pour son jeune équipier Egan Bernal. Froome n’a pas été invité par son équipe Ineos et le Colombien est parti comme un voleur dans la nuit grenobloise mardi soir. Comme quoi les leçons d’une édition et les promesses nées d’un parcours sur le papier peuvent être démontées par la seule loi du sport : la qualité de la forme physique.

1 Sauf défaillance, le podium est établi

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct