Tour de France: Egan Bernal, le drapeau en berne

@News
@News

Ineos Grenadier a été bien inspirée d’extraire son champion d’une fin de Tour qui eût été un calvaire voire une humiliation. Gagner le Tour deux fois d’affilée, ce n’est pas donné à tout le monde, surtout à cet âge-là. Les plus grands l’ont fait. Le dernier, c’est Froome et lorsqu’on enlève les titres « non attribués » d’Armstrong, on doit remonter jusqu’à Indurain, LeMond, Hinault, Fignon, une autre époque. « Or, Egan gagnera d’autres grands Tours », a expliqué Dave Brailsford, son manager, qui assume une saison catastrophique « mais qui n’est pas finie ». L’équipe britannique songe ainsi à aligner son Colombien au Tour d’Espagne, pendant que Froome et Thomas finiront le Giro.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct