L’Union européenne? Ça finira (peut-être) par se réchauffer!

L’Union européenne? Ça finira (peut-être) par se réchauffer!

Face à un monde gangrené par le Covid, le réchauffement climatique, le populisme, dépassé par la migration, les mutations technologiques, il y a trois attitudes possibles : le déni à la Trump, qui est criminel, le désespoir – souvent le nôtre – qui est mortifère et paralysant, et puis le volontarisme qu’on peut trouver béat mais qui, seul, pousse à l’action et à aller de l’avant.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct