Angela Gheorghiu chante Mimi, le rôle d’une vie

En répétition avec Stefano Mazzonis, le metteur en scène.
En répétition avec Stefano Mazzonis, le metteur en scène. - Opéra Royal de Wallonie-Liège.

Aujourd’hui, Angela Gheorghiu représente la diva au sommet de son rayonnement. Elle consacre une large part de son répertoire à l’opéra du tournant du XIXe siècle, Puccini et Cilea représentant à eux seuls les deux tiers de ses prestations. La dernière fois que nous l’avions rencontrée, à Rome pour le mémorable enregistrement de Madame Butterfly avec Pappano, nous lui avions demandé ce qui faisait le secret de son éternelle fraîcheur. Elle avait répondu, avec un délicieux sourire : «  Le fait que je sache dire “no, no”. » Elle nous le confirme dans l’interview téléphonique qu’elle nous a accordé à l’occasion des représentations liégeoises.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct