Greenyard revoit ses prévisions à la hausse

Mais le chiffre d'affaires n'est donc pas le seul indicateur à la hausse, la marge bénéficiaire est également plus élevée que prévu, indique Greenyard jeudi. Il s'attend désormais à un ebitda ajusté (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) de 55 millions d'euros au premier semestre, contre 47,6 millions au premier semestre 2019. Pour l'année, il table maintenant sur un ebitda entre 106 et 110 millions, tandis que ses dernières prévisions étaient comprises entre 100 et 105 millions d'euros. L'année comptable dernière, Greenyard avait engrangé un ebitda de 95,7 millions d'euros.

Greenyard, coté sur la Bourse de Bruxelles, est actuellement en discussions avec les banques en vue d'un refinancement qui lui permettrait de poursuivre sa croissance et réduire sa dette.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct