Coronavirus - La BCE accorde 73 mds EUR d'assouplissement réglementaire aux banques face au coronavirus

Le conseil des gouverneurs de la BCE a décidé d'exclure temporairement certaines expositions envers la Banque centrale dans le calcul du ratio de levier des banques, qui mesure leur exposition aux risques, arguant que "la situation provoquée par la pandémie de coronavirus a touché toutes les économies de la zone euro d'une manière profonde et sans précédent".

Ce ratio doit afficher un score de 3% au minimum qui a été fixé en réponse à la dernière grande crise financière causée par une exposition excessive des banques aux risques.

Sur la base des données disponibles à fin mars 2020, l'assouplissement accordé par la BCE "augmenterait le ratio d'endettement global d'environ 0,3 point de pourcentage, à 5,36%", selon le communiqué.

Cela revient à libérer globalement 73 milliards d'euros d'actifs pour les banques, a indiqué un porte-parole de la BCE à l'AFP.

L'exigence de ratio de levier de 3% minimum redeviendra contraignante fin juin 2021, est-il précisé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct