24 heures à la Bourse de Bruxelles, un melting pot d’émotions

© Pierre-Yves Thienpont
© Pierre-Yves Thienpont

Depuis mardi après-midi, la place de la Bourse à Bruxelles s’est transformée en lieu d’hommages publics aux morts et aux blessés des attaques terroristes de Zaventem et du métro Maelbeek. De tous les âges, de toutes les confessions et de toutes les nationalités, des milliers de citoyens peinés défilent pour se recueillir devant quatre parterres en guise de mausolées. Ces îlots de bougies vacillantes, de messages indignés, pacifistes ou fédérateurs, de drapeaux de nombreux pays, de nounours innocents et de fleurs déjà fanées émergent d’un océan de mots et de dessins marqués à la craie sur le sol glacé. Cet incroyable enchevêtrement graphique délavé qui vient même lécher la façade de la Bourse, des mains pleines d’émotions viennent en permanence l’étendre et le raviver sous les objectifs des caméras du monde entier. Hors normes, le dispositif médiatique forme un demi-cercle embrassant toute la place et ses visiteurs en deuil.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct