Patrimoine: une galerie de 1878 rénovéeà l’identique

La galerie avant et après. Grâce à cette restauration, les Spadois vont retrouver un morceau  de leur passé.
La galerie avant et après. Grâce à cette restauration, les Spadois vont retrouver un morceau de leur passé. - YDP.

En regardant les enfants jouer dans un espace couvert et un peu délabré au centre de Spa, on a du mal à imaginer la vie de cette galerie construite à la fin du XIXe  siècle. Si on y déambule aujourd’hui lors de la brocante dominicale ou pendant les « Francofolies », qui se souvient de son passé prestigieux, entre concerts philharmoniques et lyriques dans un auditoire fermé de 476 places, skating, patinoire, accueil des premiers championnats du monde de bowling et de pétanque, voire hôpital de campagne pendant la Première Guerre mondiale ?

«  C’est ce patrimoine, aussi bien matériel qu’immatériel qui a servi de base à mon projet », confie Thierry Lejeune, du bureau d’architecture Lejeune Giovanelli, à qui ont été attribués la conception et le contrôle de ce chantier, qui va débuter cette semaine et monopoliser 300 jours ouvrables et un budget de 7,2 millions d’euros.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct