La ballade éternelle de Jimi Hendrix

Jimi à l’île de Wight, quelques semaines avant sa mort...
Jimi à l’île de Wight, quelques semaines avant sa mort... - D.R.

L’an dernier, entre Woodstock et Altamont, on n’a pas manqué de célébrer une année 1969 tumultueuse marquée par les morts de Brian Jones (le 3 juillet), Sharon Tate (le 9 août) et Meredith Hunter (le 6 décembre).

L’année suivante fut un peu plus calme, avant que ne meure à l’âge de 27 ans, d’un cocktail mortel d’alcool et de Vesparax (un puissant barbiturique aujourd’hui interdit), Jimi Hendrix, sans doute le musicien le plus doué de sa génération.

Après Robert Johnson et Brian Jones, Jimi Hendrix allait entrer dans la légende du « Club des 27 », que rejoindront Janis Joplin quelques semaines plus tard (le 4 octobre), Jim Morrison en 1971, Kurt Cobain en 1994 et Amy Winehouse en 2011.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct