Climat, réforme de l’Etat, santé... dix priorités de la future Vivaldi

Le formateur Egbert Lachaert, ici en visite chez le Roi.
Le formateur Egbert Lachaert, ici en visite chez le Roi. - Belga.

Les négociations en vue de former un gouvernement Vivaldi (avec les socialistes, les libéraux, les écologistes et le CD&V) ont repris de plus belle ce jeudi, avec de nouvelles réunions en « présentiel », mettant fin à la période de quarantaine imposée suite à la contamination du préformateur Egbert Lachaert. Nous avons pu mettre la main sur l’état de la négociation au 13 septembre dernier, dont certains éléments ont été dévoilés dans De Tijd et l’Echo. Un document qui donne l’avancement des discussions, mais qui a évidemment pu évoluer en quatre jours, et qui pourrait constituer la ligne de conduite de la coalition… si elle voit le jour.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct