Vivaldi: 10 points qui fâchent, dont «une contribution équitable» pour les plus riches

Le formateur Egbert Lachaert, ici en visite chez le Roi.
Le formateur Egbert Lachaert, ici en visite chez le Roi. - Belga.

La note des préformateurs est intéressante pour les points d’accords déjà engrangés. Mais aussi pour ceux qui restent à trancher. Cela permet de mesurer que les négociateurs ont encore d’épineux dossiers sur la table.

1

La pension à 1.500 euros

On pensait qu’un accord politique existait sur la garantie d’une pension à 1.500 euros pour tous et toutes. Ce n’est pas le cas. Toutes les dispositions à ce sujet dans la note sont placées entre crochets. Il s’agirait de porter la pension minimale à ce montant, pour une carrière complète. Pour les carrières incomplètes, la pension de 1.500 euros serait réduite au prorata de la différence entre la carrière réelle et la carrière complète. Autre versant du projet d’accord : le relèvement de toutes les allocations sociales au seuil de pauvreté. Mais ces deux points posent donc problème.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct