Sunweb et Bora, la chance sourit aux audacieux sur le Tour de France

Marc Hirschi symbolise à lui seul la réussite de l’équipe Sunweb.
Marc Hirschi symbolise à lui seul la réussite de l’équipe Sunweb. - belga.

Ainsi, chez Bora, on prépare activement l’après-Sagan qui fait figure d’ancien dans cette formation où la priorité du recrutement consiste à engager les meilleurs Allemands. Schachmann et Kämna, entre autres, ont été éblouissants dans leurs tentatives, audacieuses, le deuxième cité apportant enfin une récompense à Villard-de-Lans.

Car jusque-là, les Bora avaient dû s’incliner face aux Sunweb. La future formation de Romain Bardet propose ainsi un cyclisme versatile toujours orienté vers l’offensive, sans épiloguer sur les noms qui auront le bénéfice de l’ouverture. Et c’est spectaculaire à l’image de la sélection annoncée en août par le manager Iwan Spekenbrink qui a laissé ses… trois leaders présumés devant leur téléviseur : Michael Matthews, Wilco Keldermann et Sam Oomen. Cette sélection avait déclenché une volée de bois vert dans les médias néerlandais.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct