L’art défend sa place à l’école post-Covid

Interrompu par le confinement, le projet Art à l'école de la danseuse Ornella Venica s'est poursuivi sur le trottoir, là où habitent les élèves.
Interrompu par le confinement, le projet Art à l'école de la danseuse Ornella Venica s'est poursuivi sur le trottoir, là où habitent les élèves. - JESSICA AMICO.

Il faut dire que la rentrée était partie du mauvais pied. Alors que la ministre de l’Enseignement Caroline Désir annonçait que tous les élèves pourraient retrouver les bancs de l’école dès septembre, un petit bémol mettait le feu aux poudres : les sorties scolaires seraient suspendues pour le secondaire et la présence de tiers au sein des établissements également interdite. Face au tollé suscité dans le monde de la culture, le cabinet s’empressait alors de préciser que les interventions artistiques étaient considérées comme une activité « essentielle » et que l’interdiction des sorties extra-muros serait revue dès que la situation sanitaire le permettrait.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct