Xavier Reckinger: «Il faut arrêter de comparer les Panthères aux Red Lions»

Reckinger (ici avec Schröder) se verrait bien à la tête de la Belgique. @Belga
Reckinger (ici avec Schröder) se verrait bien à la tête de la Belgique. @Belga

Depuis son intronisation à la tête de l’équipe nationale féminine allemande, en octobre 2017, Xavier Reckinger (36 ans) a imposé sa patte et a installé les « Danas » au 4e rang de la hiérarchie mondiale. Après avoir décroché l’argent lors du dernier Euro, à Anvers, l’ancien international (328 sélections) est loin d’être rassasié. Il espère terminer sur le podium à Tokyo, l’été prochain, et conduire ses protégées au sommet du hockey mondial avant, pourquoi pas, de revenir en Belgique et de prendre en charge l’une de des 2 équipes nationales. Sans langue de bois, et avec sa gouaille habituelle, il préface les prochains duels belgo-allemands, souligne les qualités des Red Panthers et encense le parcours exceptionnel des Red Lions.

Xavier Reckinger, prêt à retrouver, enfin, la compétition et la Pro League ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct