Le Quest 2 a tout pour devenir «la» référence de la réalité virtuelle

Un casque complètement autonome qui permet de se déplacer dans l’espace et le tout sans aucun fil ni branchement.
Un casque complètement autonome qui permet de se déplacer dans l’espace et le tout sans aucun fil ni branchement. - D.R.

Avant de présenter la nouvelle machine et pourquoi elle est si intéressante, il convient de rappeler comment fonctionne la « Virtual Reality ». Il existe plusieurs catégories de casques de réalité augmentée. D’un côté, on retrouve les casques que l’on branche à des machines, typiquement, un ordinateur ou une PlayStation 4. De l’autre côté, on retrouve les casques autonomes qui incorporent des puces graphiques directement : pas besoin de fil, pas besoin de branchement ni d’une machine de guerre pour faire tourner les jeux et applications du casque.

De manière générale, les premiers sont plus puissants que les casques autonomes. Mais les seconds, qui se suffisent à eux-mêmes, sont souvent bien meilleur marché que les premiers.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct