Coronavirus: la police met fin à une fête illégale près de Gand

Coronavirus: la police met fin à une fête illégale près de Gand

La police a mis fin à une fête illégale dimanche matin à Desteldonk, entité de la ville de Gand. Les réjouissances réunissaient 55 personnes -la plupart sans masque buccal-, lesquelles ont reçu une amende de 250 euros. Le bourgmestre de Gand Matthias De Clercq (Open Vld) a réagi quant à lui avec colère.

La police est arrivée à la Keurstraat à Desteldonk vers 9 heures du matin après des plaintes pour nuisance sonore. Dans un champ de maïs coupé, les agents ont constaté la présence de 55 personnes, la plupart sans masque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct