Le Royaume-Uni doit faire face à une « seconde vague » sur fond de débâcle du système de dépistage

Le Royaume-Uni doit faire face à une « seconde vague » sur fond de débâcle du système de dépistage
REUTERS.

Correspondant à Londres

Le pays doit faire face à « une seconde vague » : tel est le leitmotiv du Premier ministre Boris Johnson alors que le Royaume-Uni est confronté à une aggravation de la crise sanitaire. Face à l’extension de la pandémie, le gouvernement conservateur a durci le ton tout en voulant à tout prix éviter un nouveau confinement généralisé aux effets économiques désastreux.

Samedi, 4.422 nouveaux cas avaient été enregistrés, soit le bilan quotidien le plus élevé depuis le pic de pandémie. Mais ces chiffres sont sous-évalués en raison des difficultés du traçage de l’infection. Situé entre 1,1 et 1,4, le taux de reproduction (dit « R ») souligne le développement de l’épidémie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct