Une affaire atypique devant la justice: un rencart SM tournant au drame

Une affaire atypique devant la justice: un rencart SM tournant au drame
Belga.

C’est un procès assez inhabituel qui démarre ce lundi aux assises de Namur, où comparaîtra un habitant de Chiny (province du Luxembourg), Lonnie Meunier, poursuivi pour des faits qualifiés d’assassinat, de vol et d’incendie volontaire d’un immeuble habité. Des considérations techniques, liées au bondage et pas si faciles à appréhender, s’inviteront au procès ; même les experts ne seraient pas tout à fait d’accord entre eux à ce sujet.

Lonnie Meunier, ouvrier né en 1990, a eu une vie assez plan-plan : une jeunesse de guindailles, de scoutisme et de sport, une embauche comme ouvrier dans la même société que papa, quelques intérims puis un CDI au Luxembourg, avec un salaire respectable et une voiture de fonction. Il habitait encore chez sa mère, avec ses frères et sœur, quand il avait rencontré sa compagne, qui occupait la maison à côté. Peu à peu, il avait ramené ses affaires auprès d’elle, et de leur union est née un petit garçon.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct