L’insuffisance cardiaque, cette maladie silencieuse dont il faut oser parler

Un des symptômes majeurs de l’insuffisance cardiaque, c’est le manque de souffle à l’effort.
Un des symptômes majeurs de l’insuffisance cardiaque, c’est le manque de souffle à l’effort. - DR

Vous ne souffrez ni d’asthme, ni d’une bronchite chronique, ni d’aucune autre affection respiratoire. Et pourtant, cette double volée d’escaliers que vous grimpiez aisément naguère vous laisse désormais à bout de souffle. Effectuer vos courses au supermarché, pareil. Souffler vos bougies d’anniversaire, idem.

Ce mystérieux manque de capacité pulmonaire cache peut-être un syndrome appelé l’insuffisance cardiaque, laquelle est au centre de la 41e édition de la Semaine du cœur qui démarre ce lundi 21 septembre et s’achèvera dimanche prochain. Menée à l’aide de brochures et sur les réseaux sociaux, cette action de sensibilisation est organisée par la Ligue cardiologique belge à l’attention du grand public méconnaissant ce mal qui touche pourtant 2 % de la population, estime-t-on. Soit 220.000 Belges.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct