24 Heures du Mans: un troisième succès facile pour Toyota

24 Heures du Mans: un troisième succès facile pour Toyota
©AFP

Il n’y a pas eu de scénario hollywoodien dans cette édition inédite des 24 Heures du Mans. Pour le triomphe de David contre Goliath, prière de revenir une autre fois. Alors que des spectateurs étaient massés par centaines sur les derniers kilomètres d’une pente vosgienne pour assister au triomphe d’un jeune Slovène au Tour de France, pas le moindre « race fan » n’était admis, au même moment, dans l’enceinte du circuit du Mans, quelques centaines de kilomètres plus à l’ouest.

C’est donc devant des tribunes désespérément vides (près de 250.000 spectateurs sont dénombrés les autres années) que les Toyota ont affiché leur suprématie face à des équipes bien rodées, certes, mais dont les moyens techniques et humains ne sont pas comparables. Surtout que la pluie, tant redoutée avant le départ, n’a pas eu la bonne idée d’apparaître pour redistribuer les cartes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct