La chronique «Alternatives»: «Ce que j’ai dit au procès Charlie»

La chronique «Alternatives»: «Ce que j’ai dit au procès Charlie»

Quelle réflexion vous inspire l’évocation judiciaire de ce massacre ? »

L’autre vendredi, je témoignais au procès Charlie à la demande de l’épouse de l’une des victimes, le dessinateur Tignous. Il avait travaillé, avec moi, à L’Evénement du Jeudi, puis à Marianne, de même que Bernard Maris et Philippe Lançon, défiguré et auteur d’un livre admirable, Le lambeau. Tignous, lumineux de générosité, d’humanité, me rendait presque jaloux tant il pouvait, lui, en quelques minutes, de quelques coups de crayons, exprimer une opinion dont la force démonstrative dépassait souvent en efficacité celle de nos laborieux éditoriaux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct