La Vivaldi sous pression: cette crise politique est insupportable

La Vivaldi sous pression: cette crise politique est insupportable

La Belgique vient de passer le cap des 100.000 contaminations.

Une entreprise sur cinq risque la faillite.

L’Etat fédéral n’a toujours pas son plan de relance, contrairement à l’Allemagne et la France.

Des milliers de Belges sont ballottés d’une mesure sanitaire à l’autre, ne comprenant toujours pas ce qu’ils peuvent faire et ne pas faire, voyant à nouveau certaines de leurs connaissances contaminées quand ils ne le sont pas eux-mêmes. Sans parler de ceux qui ont baissé les bras, pour qui les mesures sanitaires sont, au mieux inutiles, au pire au service d’intérêts occultes.

Et pendant ce temps-là…

Le MR ne veut pas de Paul Magnette au Seize. Na !

Le PS préférerait ne pas y voir Sophie Wilmès. Dans les gencives !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct