FinCEN Files: HSBC, la banque qui ne peut pas s’empêcher de «dealer» avec le crime organisé

FinCEN Files: HSBC, la banque qui ne peut pas s’empêcher de «dealer» avec le crime organisé
REUTERS

Mars 2014. Reynaldo Pacheco, 44 ans, papa d’une petite fille, est retrouvé mort, lapidé, au bord d’un ruisseau du comté de Napa, en Californie. Le meurtre, selon les autorités locales, est lié à une pyramide de Ponzi d’ampleur mondiale, qui visait des immigrants latinos et asiatiques, aux revenus modestes, baptisée « World Capital Market » (WCM).

Pour rappel, ce type d’arnaque repose sur de prétendus rendements mirobolants pour les investisseurs, qui sont en réalité rémunérés par les fonds des nouveaux entrants. Comme les autres victimes, Pacheco en avait fait la promotion auprès de ses proches. Lorsque la pyramide s’est effondrée, l’un des malchanceux participants aurait décidé de le faire tuer.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct