Casa Viva, «un quartier bienveillant à micro-échelle»

« Je suis très bien ici », dit Bény. « Même s’il y a des problèmes de voisinage. »
« Je suis très bien ici », dit Bény. « Même s’il y a des problèmes de voisinage. » - Mathieu Golinvaux.

Dans ses deux bacs de potager, il fait pousser des néfliers, Bény. Puis, des melons, mais ça n’a rien donné. De la pastèque, des haricots, un palmier, aussi. Tout ça sur le toit de son immeuble, rue des Moucherons, à côté de la place Fontainas et à deux pas d’Anneessens, de la Bourse et de la Grand-Place de Bruxelles. Il a toujours habité le quartier, toute sa vie. Avant, il était à Saint-Géry, mais les bars, la vie nocturne, les bagarres le dérangeaient. Il a emménagé à Casa Viva en 2018, lors de sa création.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct