Excel Mouscron: des carences à tous les étages

Excel Mouscron: des carences à tous les étages
Belga

Un manque d’animation offensive. Marko Bakic, buteur à l’Antwerp, et Harlem Gnohéré, qui avait trouvé le chemin des filets contre Anderlecht sont les deux seuls joueurs mouscronnois à avoir marqué après six journées de championnat. L’Excel a l’attaque la moins prolifique et n’a pas encore marqué une seule fois à domicile. La saison passée, les Hurlus avaient inscrit huit buts à ce stade de la compétition. Les raisons du déficit actuel trouvent leur origine dans le manque de solutions mises à la disposition de Fernando DA Cruz. Arrivé hors forme, Bison retrouve ses sensations au fil des semaines, mais il est trop esseulé. Virgiliu Postolachi manque quant à lui clairement de confiance et doit encore passer un cap. Il sort d’une saison blanche avec l’équipe réserve du LOSC… Pour marquer, les attaquants mouscronnois doivent pouvoir être alimentés en suffisance et là aussi, la dernière passe fait par exemple cruellement défaut. Imad Faraj a délivré un caviar pour Bison contre Anderlecht, mais à part ça, les passes n’arrivent pas à destination dans le grand rectangle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct