Commission spéciale corona: enquêter, c’est grave docteur?

Robby De Caluwe (OpenVld), président de la commission spéciale.
Robby De Caluwe (OpenVld), président de la commission spéciale. - BELGA.

La commission spéciale coronavirus vit peut-être ses dernières heures au fédéral. Après le PTB et le CDH, c’est au tour du Vlaams Belang et de la N-VA de plaider pour qu’elle se transforme en commission d’enquête. La question sera d’ailleurs à l’ordre du jour de la conférence des présidents mercredi à la Chambre.

Cet « upgrade » important (la commission spéciale a les mêmes pouvoir qu’une commission classique) ne lui ferait pas de tort. A l’image d’un juge d’instruction, elle pourrait convoquer les invités et perquisitionner en cas de refus d’accès à certains documents. Nécessaire, au regard du « lapin » posé aux députés vendredi par le représentant de l’OMS – même si on nous dit qu’il viendra une autre fois. On entend aussi que parmi les 26.000 documents demandés puis livrés, les plus « croustillants » seraient toujours aux abonnés absents.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct