Coronavirus: la vente des autotests désormais autorisée, l’AFPMS met en garde sur l’interprétation des résultats

Coronavirus: la vente des autotests désormais autorisée, l’AFPMS met en garde sur l’interprétation des résultats

Depuis samedi, la vente des autotests, qui détectent la présence d’anticorps contre le nouveau coronavirus, n’est plus interdite. Cependant, l’Agence fédérale des médicaments et produits de santé (AFMPS) met en garde lundi contre une mauvaise interprétation des résultats : ces tests ne déterminent pas si la personne souffre d’une infection active.

Les autotests, qui peuvent être réalisés sans l’intervention d’un médecin ou tout autre professionnel de la santé, analysent une goutte de sang, prélevée par une piqûre au doigt. Ils « sont moins fiables que les tests similaires effectués sur un échantillon sanguin dans les laboratoires cliniques », prévient l’AFMPS.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct