Ottignies: une sonnerie stridente pour dissuader de passer un passage à niveau fermé

Un petit dispositif ingénieux qui peut sauver des vies.
Un petit dispositif ingénieux qui peut sauver des vies. - J.-P. D.V.

Disant lui-même que ses « jours professionnels sont comptés », le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot (MR), a tenté, ce mardi matin, de traverser le passage à niveau fermé de l’avenue Albert Ier, juste à côté de la gare d’Ottignies, première gare wallonne en nombre de passagers. Mal lui en a pris puisqu’il en a tout de suite été stoppé par une sonnerie stridente qui l’a fait instinctivement reculer. Un exercice évidemment car l’intéressé connaît les dangers d’un tel comportement qui cause chaque année une cinquantaine d’accidents et coûte malheureusement la vie d’une dizaine de personnes. Cette année, on en est déjà à six décès et trois blessés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct