Coronavirus - Le chômage temporaire "corona" retombe de 30% à 4% de l'emploi, observe la FEB

L'étude montre que la situation s'est améliorée à chaque étape du déconfinement. À partir de fin avril, mais surtout début mai, le recours au chômage temporaire est passé de 25,6% de l'emploi privé la semaine du 29 avril à 21% celle du 6 mai (-144.000).

La baisse s'est ensuite poursuivie avec la réouverture des commerces le 11 mai (-141.000), puis des métiers de contact (-90.000), suivis de l'horeca le 8 juin (-144.000 sur deux semaines), jusqu'à atteindre son niveau le plus bas la semaine du 5 août (119.000).

Le niveau de chômage temporaire a alors observé une recrudescence, en parallèle avec celle de l'épidémie, jusqu'à 125.000. "L'évolution du nombre de chômeurs temporaires pour force majeure Covid-19 reflète donc bien les évolutions économiques des derniers mois", observe la fédération.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct