Silvester Takac (ex-Standard): «Vojvodina, c’est ma deuxième famille»

Lors d’un hommage à Nice, où il a entraîné les Aiglons de l’OGC à la fin des années 90.
Lors d’un hommage à Nice, où il a entraîné les Aiglons de l’OGC à la fin des années 90. - PhotoNews

Silvester Takac a cette particularité d’avoir un passé dans les deux camps de la Cité ardente : d’abord comme joueur au Standard (2 titres de champion et 55 buts en 147 rencontres officielles) entre 1969 et 1974 d’abord, ensuite comme coach pendant 3,5 ans au FC Liège entre 1978 et 1982, maintenant à chaque fois le club en D1. Une « dualité » dont personne ne lui a tenu rigueur à Sclessin comme à Rocourt. « « Oui, quand j’affrontais Liège, la rivalité avec le Standard était féroce mais elle était uniquement présente durant le match », se souvient-il durant le long entretien qu’il nous accordait en ligne directe de la Côte d’Azur. « Le Football restait un sport, l’animosité n’était plus là une fois le match terminé. Liège était une opportunité que je ne pouvais refuser alors que je passais encore mes diplômes d’entraîneur à Cologne. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct