La Commission européenne resserre le timing de sortie du nucléaire

«
La Commission est consciente du timing dans lequel nous nous trouvons
», précise Marie-Christine Marghem, ministre de l’Energie. «
Elle est un partenaire avec lequel nous avons toujours travaillé en confiance
».
« La Commission est consciente du timing dans lequel nous nous trouvons », précise Marie-Christine Marghem, ministre de l’Energie. « Elle est un partenaire avec lequel nous avons toujours travaillé en confiance ». - Belga.

Parmi les sujets « chauds » que les négociateurs de la Vivaldi doivent trancher, il y a celui de la prolongation éventuelle de centrales nucléaires. Une décision délicate, dans laquelle la Commission européenne vient indirectement de mettre son grain de sel. En effet, en décidant d’ouvrir une enquête approfondie sur le mécanisme de rémunération de capacité (ou CRM), la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, donne des arguments à ceux qui se verraient bien laisser le feu nucléaire brûler dans les réacteurs de Doel 4 et Tihange 3.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct