Le «correspondent banking» pour les nuls

1

C’est quoi le « correspondent banking » ?

Une banque belge, ING Belgique (pour reprendre l’exemple de l’infographie ci-dessus) gère les dépôts de ses clients en euros uniquement. Elle peut réaliser des transactions dans cette devise avec les autres banques de la zone euro. Problème : un de ses clients souhaite réaliser une transaction en dollars. Pas de soucis : la finance internationale a tout prévu. ING Belgique peut faire appel à une consœur américaine, Bank of America en l’occurrence, qui lui ouvre un compte à son nom aux USA. L’argent de la transaction transitera alors par la banque américaine pour arriver au bénéficiaire final en dollars, comme demandé par le client.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct