Covid-19 et frontières: comment la zone «rouge» est devenue «déconseillée»

Selon le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin, la décision a été prise vendredi dernier mais a été annoncée dans la nuit de lundi à mardi «
par courtoisie
» envers les partenaires européens.
Selon le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin, la décision a été prise vendredi dernier mais a été annoncée dans la nuit de lundi à mardi « par courtoisie » envers les partenaires européens. - Belga.

C’est un communiqué de presse tombé dans la nuit de lundi à mardi qui a fait pousser un « ouf » de soulagement aux vacanciers belges… pour peu qu’ils fussent réveillés. La Belgique va cesser d’interdire les déplacements non essentiels dans des villes et régions européennes classées « rouges » en raison d’une forte circulation du coronavirus, et se conformer à un système européen en cours d’élaboration, ont annoncé les Affaires étrangères. Plus d’interdiction, donc, mais une volonté de « déconseiller strictement » le déplacement aux voyageurs belges vers une zone classée rouge par le Celeval. La décision entrera en vigueur à partir du vendredi 25 septembre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct