Décès de Frie Leysen, l’inlassable découvreuse

Frie Leysen
: «
Je ne sais pas d’où ça vient mais je n’ai jamais aimé le renfermement, le repli sur soi. 
»
Frie Leysen : « Je ne sais pas d’où ça vient mais je n’ai jamais aimé le renfermement, le repli sur soi. » - Gregory De Muylder.

Frie Leysen, dont le décès a été annoncé ce mardi, était un des piliers de la culture en Belgique, ayant largement contribué aux rapprochements des artistes flamands et francophones, tout en ouvrant les scènes bruxelloises sur le monde.

Née à Hasselt le 21 février 1950, elle se passionne très tôt pour la culture. Après des études d’histoire de l’art à la KUL, elle mène des visites guidées aux musées royaux des Beaux-Arts de Bruxelles, puis d’Anvers. Elle passe ensuite au troisième programme de la VRT puis devient, de 1976 à 1979, assistante à la programmation du Festival des Flandres.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct