Handicap: les services publics ne sont pas encore à portée de clic

Serge Denis (à gauche), expert en accessibilité numérique pour l’association Passe-Muraille et Bruno Defalque (à droite), non-voyant et formateur en nouvelles technologies pour l’association Eqla.
Serge Denis (à gauche), expert en accessibilité numérique pour l’association Passe-Muraille et Bruno Defalque (à droite), non-voyant et formateur en nouvelles technologies pour l’association Eqla. - Alessia Capasso.

Tableau. » « Tableau. » « Tableau. » Bruno Defalque, non-voyant, bute sur les horaires du service « population » d’une commune lambda. Ces heures d’ouverture s’affichent pourtant sur la page internet du site en question mais la synthèse vocale, elle, ne décrypte pas le contenu du tableau dans lequel elles ont été encodées. A partir de ce mercredi, ce site sera en infraction.

Dès le 23 septembre, tous les sites du secteur public doivent en effet être accessibles aux personnes porteuses de handicap et à besoins spécifiques. C’est l’aboutissement de la mise en conformité des lois belges avec la directive européenne de 2016 sur l’accessibilité numérique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct