Vendre un Michel-Ange ou licencier 150 salariés? Le dilemme de la Royal Academy of Arts

Le «
Tondo Taddei
» signé Michel-Ange.
Le « Tondo Taddei » signé Michel-Ange. - DR

C’est à plus de 100 millions de livres (près de 109 millions d’euros) qu’en 2017, Martin Bailey, journaliste à The Art Newspaper, a évalué le tondo de marbre signé par Michel-Ange appartenant aux collections de la Royal Academy of Arts de Londres. Elle a été créée dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle sous l’impulsion d’artistes et d’architectes britanniques, fondée et financée par le roi George III. C’est aujourd’hui une organisation indépendante qui vit de l’argent des mécènes, des recettes de sa billetterie, des dons et des héritages.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct