Banques: la fracture numérique laisse encore trop de seniors dans l'oubli (Financité)

Quelle que soit la banque, plus ou moins 25% de leurs clients ont plus de 65 ans, "d'où l'importance de prendre en considération leurs besoins et leurs attentes", avancent les commanditaires de l'étude. Mais "aucune banque n'a mis en place un service dédié à sa clientèle senior ou à celle qui éprouve des difficultés avec les services en ligne".

Les tarifs pratiqués sur les opérations hors internet révèlent d'ailleurs la non prise en compte d'un public en fracture numérique. "Le moindre virement papier peut atteindre 2 euros chez BNP Paribas Fortis et faire effectuer un virement en agence peut coûter 9,68 euros chez ING", peut-on lire dans le rapport.

Cependant, certains établissements ont fait un effort. Les tarifs de Belfius, applicables depuis septembre de cette année, offrent par exemple la gratuité des virements papiers et virements manuels en agence.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct