Le Brabant wallon se fixe un «nouvel horizon» économique

La recherche, ici à l’UCLouvain, est un des points forts du Brabant wallon, qui souhaite à présent proposer sur son territoire un potentiel d’offres et d’attractivité dans les métiers du futur.
La recherche, ici à l’UCLouvain, est un des points forts du Brabant wallon, qui souhaite à présent proposer sur son territoire un potentiel d’offres et d’attractivité dans les métiers du futur. - Rudolf Marton.

Des exemples concrets, il en existe déjà. Ils vont de la création d’un centre d’expertise sur les systèmes autonomes et les drones par Cap Innove à Nivelles à une exploitation maraîchère durable par l’UCLouvain à la Ferme de la Lauzelle, à Louvain-la-Neuve, en passant par un projet d’usine de biométhanisation par l’intercommunale in BW à Ittre. Ces exemples donnent une idée du futur économique que souhaite se choisir la Province du Brabant wallon, avec l’aide de l’intercommunale, de l’université et de Nivelinvest, le partenaire en capital à risques des entreprises. « Nous définissons un horizon, résume Mathieu Michel (MR), le président du collège provincial. Notre province doit à présent s’émanciper de son territoire et viser l’international. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct