Madeleine Albright: «Je souhaite le retour d’une Amérique généreuse et charitable»

Madeleine Albright: «Je souhaite le retour d’une Amérique généreuse et charitable»
Reuters

Madeleine Albright, 83 ans, qui a occupé le poste de secrétaire d’Etat des Etats-Unis de 1997 à 2001, a l’habitude des compromis. C’est d’ailleurs l’un des sujets de son nouveau livre, le septième de sa carrière. Il s’intitule Hell and other destinations : a 21st-century memoir et retrace la vie de l’ancienne femme politique après son passage au Département d’Etat américain. La vie d’une spécialiste des affaires étrangères qui demeure jusqu’à aujourd’hui une figure de la politique internationale.

Dans votre livre, vous revenez en toute franchise sur vos erreurs passées, notamment sur cette phrase que vous avez dite en 2016 à l’occasion d’un rassemblement organisé dans le cadre de la campagne électorale d’Hillary Clinton : « Il y a une place spéciale en enfer pour les femmes qui ne s’entraident pas. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct