Wout van Aert: «Mon Tour de France me permet d’être ambitieux»

Photo News
Photo News

Sous son masque, il en sourit. « J’ai peut-être dû refaire ma valise un peu trop vite… cela dit, je ne l’avais pas complètement vidée, du coup, j’ai gagné du temps », s’amuse Wout van Aert qui, à peine sorti d’un Tour de France où il a fait étalage d’un talent qui s’exprime sur tous les profils, renoue déjà avec la sueur de l’effort ce vendredi à Imola, sur un « autodromo » qui, guère dépaysé, sied parfaitement à la puissance de son moteur. Favori parmi d’autres de l’épreuve chronométrée, le Belge pointe par contre comme l’épouvantail dimanche pour la course en ligne. Une étiquette aussi éclatante que le rouge de la tour « Enzo e Dino Ferrari », dont il se départit sans forcer. « Pourquoi me mettre la pression ? Ma saison est déjà fantastique et elle le restera même si je ne suis pas champion du monde », glisse le lauréat de la Classicissima, posé, à l’hôtel où séjourne la sélection belge, sur une terrasse triste comme un jour sans soleil.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct