Le marché du travail évolue… Il faut accompagner sa mue

Le marché du travail évolue… Il faut accompagner sa mue
Roger Milutin.

Entreprendre en solitaire et offrir ses compétences aux entreprises… Comme le démontrent les données compilées par l’Union des classes moyennes, la formule séduit de plus en plus de travailleurs, qui deviennent freelances. La formule semble également convenir à un nombre croissant de sociétés, qui voient là l’occasion d’externaliser une partie de leurs tâches ou d’offrir de nouveaux services à leur personnel.

Pour la plupart, les « freelances » louent l’autonomie, la liberté qui est la leur dans l’organisation de leur travail. Ainsi ce statut d’indépendant sans salarié semble répondre au besoin de flexibilité entre les plages horaires privées et professionnelles de certains. Et pour celui qui ne compte pas ses heures de boulot, le confort matériel est au bout du mois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct