J’peux pas: j’ai bibliothèque

Jean-Claude VANTROYEN - journaliste
PHOTO:Bruno DALIMONTE.
Jean-Claude VANTROYEN - journaliste PHOTO:Bruno DALIMONTE. - LESOIR

Les sacs frappés d’une marque, d’une pub, d’un dessin, d’une œuvre d’art ou d’un slogan font fureur. L’Alliance française a sorti « Sorry, I parle français », Le Soir a édité « Repenser notre quotidien », il y a aussi « J’peux pas j’ai piscine » et toutes ces déclinaisons. Ces « tote bags », c’est comme ça qu’on dit, paraît-il (« tote », c’est trimballer en anglais) se portent à l’épaule et se montrent donc à tous.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct