Santé en Lutte: le parquet ouvre une enquête pour «port d’arme prohibée»

Santé en Lutte: le parquet ouvre une enquête pour «port d’arme prohibée»

En conséquence de nos informations concernant l’usage d’une arme par un non-policier lors de la manifestation de la Santé en Lutte le 13 septembre dernier, le parquet de Bruxelles a également décidé de se saisir de l’affaire. « Le parquet a ouvert une enquête pour port d’arme prohibée et coups et blessures volontaires. Le suspect devra être auditionné dans les meilleurs délais, » nous communique Denis Goeman, substitut du procureur du Roi et porte-parole du parquet. Cette enquête vient donc s’ajouter à l’enquête administrative qui doit être menée par la zone de police Bruxelles-Capitale-Ixelles, enquête en raison de laquelle le commissaire Pierre Vandersmissen, présent lors des faits, a été temporairement écarté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct