FinCEN Files: Belfius a distribué du cash par millions à un acheteur d’«or sale»

FinCEN Files: Belfius a distribué du cash par millions à un acheteur d’«or sale»

Voici un bon pitch de polar, pour les scénaristes adeptes de la formule « inspiré de faits réels ». Ces faits, justement, ils se passent en Belgique, entre Bruxelles et Anvers. Au casting : de l’or, beaucoup d’or, des milliers de kilos d’or que s’échangent d’un côté Belfius, banque publique sauvée de la noyade par l’Etat en 2008 (nommée Dexia, à l’époque) ; et, de l’autre, la société anversoise Tony Goetz SA, un orfèvre qui rachète les métaux précieux et les transforme en lingots. Pour la petite histoire, Tony Goetz, c’est le nom du paternel, qui a aujourd’hui passé le flambeau à ses fistons.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct