Sporting de Charleroi: la qualification et le mental, les remèdes contre la fatigue

Belga
Belga

En paraphrasant son entraîneur mercredi avec un cinglant « la fatigue, c’est pour les faibles », Dorian Dessoleil avait mis fin au peu de suspense qui régnait quant à la possibilité de voir Karim Belhocine changer ses batteries au moment de coucher les onze noms chargés d’affronter le Partizan Belgrade. Les joueurs victorieux du Beerschot allaient donc avoir la lourde charge de faire plier la formation serbe dans la quête carolo des poules de la C3. Une question restait alors sans réponse : Guillaume Gillet – absent vendredi dernier pour avoir côtoyé un ami positif au Covid-19 – allait-il réintégrer le onze ? Et le technicien franco-algérien a décidé d’y répondre par la négative, faisant confiance au onze qui avait brillamment battu son dauphin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct