Wilmès à l’ONU: «L’urgence climatique est un défi pour la paix. Il n’y a plus de temps à perdre»

Wilmès à l’ONU: «L’urgence climatique est un défi pour la paix. Il n’y a plus de temps à perdre»

C’est habituellement un moment fort pour la diplomatie belge. Covid-19 oblige, l’édition 2020 de l’Assemblée générale des Nations Unies se déroule essentiellement de manière virtuelle. La Belgique, représentée par Sophie Wilmès s’est pliée à la règle : la Première ministre s’est exprimée via un message préenregistré depuis son bureau du 16, rue de la Loi, diffusé sur le site des Nations unies ce samedi dans la soirée.

Cette Assemblée générale est habituellement un moment fort de la diplomatie mondiale, avec la présence à New York de centaines de dirigeants (chefs d’Etat et de gouvernement, ministres des Affaires étrangères et autres). Ils se succèdent pour prononcer un – seul par pays – discours à la tribune des Nations unies, mais ils multiplient aussi les rencontres bilatérales en coulisses et participent à d’innombrables conférences ou « side events » thématiques.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct