Mondiaux de cyclisme: Julian Alaphilippe brise le rêve belge

Mondiaux de cyclisme: Julian Alaphilippe brise le rêve belge
Belga

À le voir pleurer comme une madeleine, déversant sur ses joues creusées des torrents d’émotions, on se surprendrait presque à sentir le poil qui se hérisse, le frisson qui transperce la carapace de la déception belge pour apprécier le numéro, saluant la performance dans ce qu’elle a de plus beau, de plus épique. À Imola, Julian Alaphilippe a réussi un coup de maître. Un « truc de ouf » comme diraient les jeunes. Le Français de la Deceuninck – Quick-Step, en s’envolant dans les derniers mètres de la Cima Gallisterna, est sorti pile où il était attendu. La manœuvre n’avait rien d’une surprise, elle était évidente. Et elle a réussi, ce qui lui donne encore une autre dimension. Un peu, pour le même bonheur chamarré d’ailleurs, comme le démarrage fulgurant de Philippe Gilbert dans le Cauberg il y a déjà huit ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct