Le vrai ou faux: 5 questions autour des chiffres inquiétants du coronavirus

Le vrai ou faux: 5 questions autour des chiffres inquiétants du coronavirus
Photo News

Il ne faut pas avoir fait Solvay ou HEC (quoique) pour constater que les chiffres de l’épidémie de coronavirus en Belgique sont mauvais. À bien y regarder, on se trouve dans une situation proche de celle du déconfinement, début mai. Mais à l’époque, les courbes baissaient jour après jour, alors qu’elles suivent aujourd’hui la tendance inverse. Et on tente de contrôler leur ascension comme on peut. Globalement, tous les indicateurs sont dans le rouge (donc en hausse), même si le nombre de décès quotidiens reste (heureusement) peu élevé. Principal point d’inquiétude : les hospitalisations et l’occupation des lits en soins intensifs. C’est pour éviter la saturation que la Belgique avait été obligée de se confiner. Or, dans certaines provinces et plus particulièrement dans la Région de Bruxelles-Capitale, on atteint de nouveau les seuils d’alerte fixés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct