Cyclisme: Marc Hirschi s’installe parmi les grands

Photo News
Photo News

Sur le podium, à Imola, sa présence a été occultée par les deux monstres qui, le rejoignant quelques secondes plus tard sur les deuxième et premier plots, ont accaparé les objectifs comme la fleur cherche le soleil. Wout van Aert, le grand favori perdu dans sa déception, et Julian Alaphilippe, commandé par l’ivresse de l’arc-en-ciel, ont directement rejeté Marc Hirschi dans une ombre qui cadre pourtant bien mal avec le personnage et sa performance transalpine. Car oui, tout le monde l’a peut-être déjà oublié, mais le Suisse a bel et bien terminé troisième de ces championnats du monde. Troisième, pour un souffle face à Michal Kwiatkowski, décrochant là ce qu’il y avait de mieux à ramener dès l’instant où Julian Alaphilippe avait déjà levé les bras et que Wout van Aert navigue sur une autre planète en termes de finish. « J’ai donné le maximum durant toute la journée mais là, la médaille de bronze, c’est ce qu’il y avait de mieux à faire », expliquait le Bernois, visage anguleux, barbe taillée et cheveux qui frisent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct